J’ai l’habitude de dire que les résultats des rencontres participatives devraient idéalement respecter l’esprit « open source » connu en informatique: les participants (tout comme les absents) devraient pouvoir y accéder facilement et s’en emparer à leur manière, sans nécessairement attendre que les institutions organisatrices de l’événement décident des suites à leur donner.

forums-de-quartier-sept-oct-2016_largeIl y a certes, dans les conclusions de ces rencontres, des doléances pour les institutions mais aussi des idées et pistes de travail que peuvent développer les participants ou citoyens sans attendre des autorités ou hôtes invitant un budget, une autorisation ou une assistance quelconque.

Du coup, deux genres de documents peuvent faire suite aux événements participatifs: d’abord les « minutes » des rencontres et discussions, à peine mises en forme, afin de rester fidèles à ce qui s’est dit, et ce même si le document semble un peu brut, et exige parfois de clarifier, en reprenant contact, ce qui a été écrit. C’est le « prix » à payer pour que les participants ne se sentent pas trahis pas une ré-écriture de leurs propos.

Ensuite vient le temps d’un deuxième document, produit à la lumière du premier et des analyses de l’hôte invitant ou d’un groupe de travail créé à cette occasion (mieux, car il peut ainsi impliquer des représentants de tout le système et pas seulement l’autorité). Ce document est forcément moins neutre, il analyse les idées et doléances, indique ce qui est faisable et ce qui ne l’est pas, propose un planning de réalisation, des outils de suivi, etc.)

Tout cela pour saluer la commune d’Annemasse qui a rapidement mis en ligne les résultats préliminaires de ses premiers « Forums de quartier », dans un style très fidèle aux discussions. Et que vous pourrez découvrir ici.

A noter que ces Forums de quartier ont été aminés par des fonctionnaires et élus de la commune, initiés à la facilitation et coachés lors de leurs premiers forums par FACILITATIONS.ORG !

 

Share