Comment ça marche les forums de consultation citoyenne? Après la facilitation du 22 mars dernier à Grandson (VD), voici un petit éclairage en images et en notes.


A cette occasion, il s’agit de mesurer l’accueil des citoyens suisses à l’égard de la surveillance via les données informatiques. Le projet de recherche, nommé SurPRISE, réunit plusieurs pays d’Europe. SurPRISE est l’abréviation de «Surveillance, Privacy and Security». Son objectif est de recueillir les opinions du public européen sur les nouvelles technologies de sécurité, en particulier sur: la compilation des données informatiques du web, la géolocalisation des smartphones et la vidéosurveillance.

Des forums de discussion sont donc organisés dans neuf pays d’Europe. Les résultats seront remis à l’Union européenne en juin prochain et diffusés aux médias, aux autorités politiques et à la population. Les citoyens suisses invités par Centre d’évaluation des choix technologiques TA-SWISS (près de 300, après plusieurs milliers d’invitations aléatoires) ont reçu une dense brochure explicative avant de se rendre à l’événement. Certains n’auront peut-être pas eu le temps de la lire, mais l’essentiel sera présenté le jour de l’événement.

Le fonctionnement

La journée peut se résumer en un savant cocktail d’informations (des experts expriment, via des vidéos, leur confiance ou leur méfiance à l’égard des technologies concernées), de sondages « live » (via des sortes de zapettes) et de débats par groupe d’une dizaine de personnes (sans expert mais avec un modérateur), qui se concluent par des préconisations communes ou individuelles destinés aux politiciens européens et suisses. En réalité, le processsus mis au point par les Danois, orfèvres en matière de participation citoyenne, est draconien.
Chaque tranche de dix minutes est calibrée à l’identique dans toute l’Europe et les étapes se suivent pratiquement sans une respiration:

  • Introduction. Test des zapettes de sondage.
  • Premier sondage généraliste sur la thématique (histoire de mesurer où en sont les participants emavant/em de voir les vidéos)
  • Un round sur la première thématique (exemple: smartphones), incluant: sondage préliminaire de l’assistance, vidéo de témoignages d’experts, nouveau sondage, discussions libres par groupe de dix citoyens et un modérateur.
  • Autre-s round-s similaire-s.
  • Élaboration dans chaque groupe de dix citoyens d’une préconisation destinée aux politiciens
  • Ultime sondage
  • Clôture et remerciements

A l’issue d’une telle journée, on peut déjà conclure que la recette fonctionne. Les citoyens se montrent enjoués, actifs, bavards et riches de propositions. La fatigue s’est peut-être installée au fil des heures, mais l’attention ne se relâche pas. La chronologie exigée est tout à fait maîtrisable et l’électronique nécessaire s’est avérée parfaitement fiable.

La suite appartiendra à nos politiciens. Une fois les neuf pays passés par un tel forum, et une fois l’information traitée par les agences d’Etat, ils disposeront :

  • d’une synthèse globale
  • d’une synthèse par pays
  • d’un sondage représentant les sentiments de quelques 2000 citoyens européens
  • de préconisations précises élaborées par les participants

Les conséquences ? A suivre dans les années à venir…

 

Share