Constellations des organisations

L’approche systémique phénoménologique  (connue aussi via les “constellations familiales”) permet, par la distribution et le déplacement des membres d’un groupe ou système dans un espace ouvert, de faire émerger des problématiques, de visualiser le systémique en action et d’entrevoir des solutions qui restaient jusqu’alors inconnues ou inconscientes, pour l’individu comme pour le groupe.

Les participants, guidés par un facilitateur formé à cette discipline, sont invités à se déplacer dans le territoire spatial disponible, en prenant la place d’un des protagonistes de la problématique et à exprimer ce qu’ils ressentent, et uniquement ce qu’ils ressentent, au cours de cette expérience. Il ne s’agit pourtant jamais d’un jeu de rôle, chacun étant invité à ressentir, et non pas à “jouer” ou à “imaginer”.

Le groupe de participants peut faire partie d’une même organisation (collectivité, association, entreprise, etc.) ou réunir des personnes issues de différentes organisation. Dans ce cas l’organisation restera anonyme, seul le “cas” présenté, dans le respect de la confidentialité requise, nous intéresse. Nul besoin donc de connaître l’organisation pour représenter, le temps d’une scène, un de ses éléments. Bien au contraire, la “non-connaissance” sera toujours riche en enseignements spontanés, intuitifs, archétypaux…

Le facilitateur assure le cadre durant l’exploration, définit les règles du jeu, invite au mouvement, et questionne sans amener de conclusions.

Cas d’école

  • Dans l’association XXX, Bernard, le fondateur, a décidé il y a un an de se faire soutenir par un directeur commercial, afin de réduire un peu ses responsabilités.
  • Bien que sa nouvelle recrue corresponde au profil recherché et ne pose pas de problème d’adaptation, Bernard sent que l’association a perdu de son élan, sans parvenir à comprendre où le problème réside. Il sent ce marasme à la fois chez ses collaborateurs, à la fois chez un de ses plus anciens clients.
  • Bernard place dans l’espace une personne qui le symbolisera lui-même, mais aussi le directeur commercial, les collaborateurs et “l’ancien client”. Dans le système qu’il compose, il est comme masqué par son directeur commercial, au front, devant lui, face aux collaborateurs et au client.
  • Il apparaît vite que tous, exceptés Bernard, sont mal à l’aise et peinent à se regarder.
  • Interrogé, le directeur commercial dit se sentir mal, cible de tous les regards, peu accueilli. L’ancien client se montre très obtus. Il veut voir Bernard, caché par le directeur commercial. Les collaborateurs n’ont pas d’animosité pour le directeur commercial mais ressentent de l’inquiétude.
  • L’exploration des ressentis et des besoins nous éclaire un peu plus:
    • Le directeur commercial se sent très seul et aimerait le soutien du patron (qui de fait a un peu disparu dans les bureaux, l’administration, la comptabilité)
    • L’ancien client veut bien d’un directeur commercial, mais se sentirait mieux si le fondateur restait visible.
    • Les collaborateurs ont besoin de comprendre où est le chef, et qu’elle est son intention profonde. Ils sont gênés aussi de se retrouver face au directeur commercial, comme s’ils n’étaient pas de la même équipe.
  • Retour vers Bernard qui nous partage ses prises de conscience:
    • Il n’a pas suffisamment accompagné son directeur commercial dans ses débuts,
    • Il a insuffisamment expliqué ses motivations aux collaborateurs, et réalise maintenant que quelques uns déjà lui ont demandé s’il avait créé ce poste dans l’intention de démissionner bientôt, questions que jusque là il n’avait pas pris au sérieux.
    • Il faisait auparavant corps avec ses collaborateurs, mais avec cette création de poste, a cru qu’il fallait mettre en avant le directeur commercial, ce qui a isolé ce dernier des équipes maison.
    • Il n’a pas non plus expliqué à ses clients le pourquoi de ce nouveau poste, et qu’il restait toujours disponible en cas de besoin.
  • Je propose à Bernard de modifier sa constellation. Il se place alors à la droite du directeur commercial , le soutenant face à la clientèle. Il place les collaborateurs à leurs côtés, augmentant la cohésion avec le directeur commercial et rompant avec la confrontation.
  • Interrogés, tous les participants se sentent maintenant mieux dans leur peau avec ces échanges et cette redistribution. Beaucoup de compréhensions ce jour…

 

 

Les constellations d’organisations ou d’associations pour…

  • Remettre l’humain au centre
  • Dépasser les contentieux
  • Comprendre une baisse de régime ou de motivation
  • Accueillir le nouveau (nouveau service, rapprochement, collaborateur,…)
  • Prévoir ou accompagner une succession, un départ
  • Dépasser les freins ou résistances de l’organisation
  • Identifier des ressources ignorées
  • Développer l’intelligence collective et la collaboration

Xavier de Stoppani est coach et facilitateur. Il est spécialement actif pour des organisations non marchandes, associations, collectivités publiques et coopératives. Il a été formé aux constellations par Stephen Busby, lui-même passé par la fondation britannique Nowhere (Community of Learning, Practice & Innovation in Systemic Constellations) et membre actif de la communauté de Findhorn en Ecosse

Aspects pratiques

Public d’une même organisation

  • Groupe de 5 à 15 participants
  • A la demie-journée ou à la journée
  • Salle d’environ 3 m2 / participant
  • Tarif horaire facilitateur de 80 euros / h (120 CHF)

Note: cette formule au sein de l’organisation exige la confiance des participants dans leur liberté de s’exprimer.

 

Public individuel

  • Dans notre salle d’expression à Crest, Drôme
  • A la demie-journée ou à la journée
  • Groupe constitué de 6 à 20 participants
  • Tarifs pour 3 heures :
    • Vous souhaitez apporter un sujet de votre organisation: 35 euros
    • Vous souhaitez participer: 25 euros